Open Data Day: des données ouvertes pour renforcer la résilience des personnes exposées aux inondations à Uvira

Ce samedi 06 Mars 2021, Il a été organisé dans la ville d’Uvira à l’est de la république démocratique du Congo un atelier sur l’utilisation des données ouvertes dans la gestion des risques de catastrophes. Organisé dans le cadre de la célébration de la journée internationale “Open Data Day” par l’initiative pour la gestion des risques de catastrophes en Afrique DRM Africa en sigle; cet atelier a réuni plusieurs acteurs locaux notamment; les professionnels de média, les instances officielles locales, ainsi que les représentants de personnes exposées aux risques d’inondations riveraines et côtières à travers la ville d’Uvira.

Au courant de ce dernier, plusieurs activités ont été entreprises y compris;

1. Évaluation et identification des zones à risques; pour répertorier les zones susceptibles d’être englouties par des eaux du lac ainsi que les rivières traversant la ville d’Uvira,

2. Analyse des zones à risque; pour déterminer les zones à risques soudains, moyens et à long terme pour une meilleure réponse. Ensemble avec l’équipe ayant facilité l’événement, ils ont procédé à une analyse qualitative en étudiant les zones à risque sur le plan topographique pour connaitre avec exactitude le niveau et l’imminence d’une inondation. Les participants ont aussi analysé les zones à risque quantitativement en répertoriant les infrastructures de base y compris; routes, maisons d’habitation, écoles, etc.

3. Communication des zones à risque; pour informer les personnes vulnérables sur les zones inondables et envisager les actions à prendre dans les jours, les mois, les années à venir. Les informations ont été communiquées produites durant l’atelier ont été communiqué via les ondes de radios et distribuées pendant la réunion sous formes des données spatiales ainsi que des Jeux de données “Data sets”.

Après l’atelier, plus de 20 personnes ont été formés en utilisation des données ouvertes dans la gestion des risques d’inondations côtières et riveraines, ainsi que son appropriation pour une société plus résiliente de différents aléas touchant la ville d’Uvira et ses environs.

Signalons que cet atelier a été facilité par M. Kashindi Pierre; directeur exécutif de l’initiative pour la gestion des risques de catastrophes en Afrique DRM Africa en sigle.